Culture Mode | Réflexion

La mode est-elle un art ?

24 novembre 2017
La mode est-elle un art ?

La mode est-elle un art ?Une question qui fait débat

La mode et l’art ont été les deux sujets prédominants de mes études. La question de savoir si oui ou non la mode était un art y est souvent revenue, mais les réponses étaient toujours tiraillées entre deux idéaux.

Aujourd’hui encore, cette question me reste en suspens et continue à m’intriguer. Si tout le monde n’est pas d’accord sur la question, toute seule, dans un petit coin de ma tête, je m’interroge sur ce que j’en pense réellement. Et moi aussi, je suis tiraillée.

Alors j’ai décidé d’ouvrir le débat ici et de vous exposer ma propre réflexion sur le sujet avec quelques arguments qui se tiennent (ou peut-être pas tant que ça, à vous de me dire !) pour vous interroger vous aussi !

La mode n'est pas un artAussi étonnant que cela puisse paraitre, la mode n’est pas présente dans la classification actuelle des arts. En effet, elle est nommée comme étant un art appliqué.

La mode a ce côté utilitaire qu’on ne retrouve pas forcément dans l’art. De nos jours, une grosse partie de la mode est représentée par le prêt-à-porter. Et ce n’est pas un secret, les contraintes du prêt-à-porter sont multiples.

Premièrement, il y a une contrainte liée à l’économie : dépenser le moins possible pour un maximum de chiffre d’affaire, c’est un peu la logique actuelle du marché (dans le prêt-à-porter type fast fashion j’entends).
Ensuite viennent toutes les contraintes techniques. Le corps est une contrainte de volume, nos modes de vie en sont d’autres, en gros : il faut que le vêtement soit portable, s’adapte à la vie quotidienne, respecte les tendances dans la majorité des cas, etc.

Vous l’avez compris, beaucoup de contraintes qui n’existent pas dans les autres arts. Et c’est d’ailleurs parce que la mode est un savant mélange entre création et répondre à des besoins qu’elle est un art appliqué et non un art tout court.

La mode est-elle un art ?

Oui, mais...LA MODE EST DE PLUS EN PLUS PRÉSENTE DANS LES MUSÉES

Si le musée Galliera est entièrement dédié à la mode, les créateurs font de plus en plus partis de la tête d’affiche des autres musées. L’exemple le plus récent est sûrement l’exposition Christian Dior au Musée des Arts Décoratifs. Des robes spectaculaires, exposées comme des oeuvres d’art que l’on prend plaisir à observer minutieusement, deviennent le centre de tout un univers artistique. En tant que spectateur, c’est comme s’immerger dans une nouvelle histoire. Raconter des choses, n’est-ce pas l’essence même de l’art ?

 

LE PROCESSUS DE CRÉATION D’UN CRÉATEUR DE MODE EST SIMILAIRE À CELUI D’UN ARTISTE

Lorsqu’on observe le travail d’un créateur de mode, on remarque beaucoup de similitudes avec celui d’un artiste. Il écrit ses idées, les développe, fait des tests, s’empreint de son époque, de l’actualité, et même de l’art. Les sources d’inspirations sont multiples et surtout pas limitées.

De plus, avec les nouvelles technologies, beaucoup de créateurs travaillent désormais à la manière de plasticien, voir de sculpteur. C’est le cas d’Iris Van Herpen, chez qui le tissu est loin d’être l’élément principal. À l’image de sa « robe eau » faite de plastique fondu et moulé, elle utilise tout type de matériaux et ne se limite pas à la couture. 

"Robe eau" d'Iris Van Herpen
« Robe eau », Défilé printemps-été 2011, collection Crystallization, © Iris Van Herpen

Un autre exemple : Rei Kawakubo, créatrice de la marque Comme des Garçons, utilise le vêtement pour réinventer les corps. (en savoir plus)

D’ailleurs, bon nombre de créateurs ont une activité artistique parallèle, comme Jean-Charles de Castelbajac (dessinateur) ou encore Karl Lagerfeld (photographe).

 

DES COLLABORATIONS ENTRE ARTISTE ET CRÉATEUR DE PLUS EN PLUS FRÉQUENTES

Vous avez sans doute déjà du voir passer ce genre de collections ces derniers temps. Les collaborations créateur et artiste sont devenues « à la mode » autant dans le prêt-à-porter qu’ailleurs. Cette sorte de partenariat me mène toujours à me poser cette question : est-ce que l’artiste en question fait de la mode ou de l’art ?

Difficile d’y répondre, mais pour ma part, je pencherai plus pour dire que c’est un échange entre deux artistes de domaines différents.

 

LES CRÉATEURS S’INSPIRENT DE L’ART

Comme je l’ai rapidement évoqué plus haut, nombreux sont les créateurs à s’inspirer de l’art pour créer des vêtements. Certains osent même carrément imposer l’art sur un tissu ou une pièce entière.

L’exemple le plus probant est sans doute la robe Mondrian d’Yves Saint-Laurent que vous connaissez déjà sûrement.

Robe Mondrian : Défilé Haute Couture Automne-Hiver 1965, Yves Saint Laurent
Défilé Haute Couture Automne-Hiver 1965, Yves Saint Laurent © Fondation Bergé-Saint Laurent

 

LA MODE VEUT MARQUER LES ESPRITS

Il n’y a pas que l’art qui est porteur d’un message : la mode aussi ! Elle peut être un formidable moyen d’expression, en exposant son point de vue sur des sujets de société sans avoir froid aux yeux, à l’image d’une toile et de son peintre. Je dirai même que la mode a quelque chose que l’art n’a pas (ou moins) : pouvoir influencer en masse.

Etant peut-être plus accessible, les messages revendicateurs que l’on trouve sur les podiums se retrouvent parfois à plus grande échelle dans le prêt-à-porter. C’est comme ça qu’on a vu une flopée de t-shirts féministes débarqués, et au final, je me dis que la mode a peut-être contribué, de près ou de loin, à une prise de conscience.

À lire aussi : C’est quoi la mode ?

LA MODE A LE POUVOIR DE RELIER LES ARTS ENTRE EUX

Je parlais tout à l’heure de collaborations. Mais la plus grosse collaboration qui existe, ne serait-elle pas les défilés ?

Les défilés, c’est un peu le théâtre de la mode. À eux tout seuls, ils rassemblent jeu d’acteur, scénographie, performance, et bien plus encore. Sur un temps donné, les vêtements prennent vie et on se retrouve immergé dans une histoire, un peu comme dans un film.

Dans les défilés d’Alexander McQueen, l’aspect « performance » prend tout son sens. Chacun d’eux dénonce quelque chose de profond et ce thème articule tout le reste. Rien n’est laissé au hasard : les mannequins jouent un rôle, leurs façons de défilés changent selon l’ambiance, les décors sont étudiés, chaque bruitage également, etc.

Et est-ce que cet ensemble ne serait pas une forme d’art à lui tout seul finalement ?

Si vous aimez le travail d’Alexander McQueen, je vous invite à découvrir le documentaire « Le testament d’Alexander McQueen« . Il retrace toute sa carrière et donne des explications plus précises quant à ses créations.

En attendant, je vous laisse savourer le final du défilé «Savage Beauty». La vidéo parle d’elle-même et illustre parfaitement ce dernier point.

 


Bien sur, dans cet article, je vous ai résumé ma réflexion pour ne pas vous faire un article indigeste et non intéressant à lire. J’aurais pu développer encore plus ma pensée, vous montrer encore plus d’exemples, mais ne vous inquiétez pas, cela viendra à travers d’autres thématiques !

Pour conclure, selon moi, le problème a cette question est que la mode est divisée. Bien trop divisée pour donner un avis clair, net et précis. Entre le prêt-à-porter et la Haute Couture, il y a un monde. Si le prêt-à-porter n’est pas vraiment un art à mes yeux, je pense que la haute couture mérite largement sa place parmi les arts car son but premier n’est pas le rendement, mais surtout la beauté, le spectacle et le message à faire passer.

Je vous invite vous aussi à y réfléchir ! Exposez-moi vos plus beaux arguments pour réconcilier, ou pas, l’art et la mode !


QUE PENSEZ-VOUS DE LA RELATION ENTRE ART ET MODE ?
LA MODE DEVRAIT-ELLE ÊTRE CONSIDÉRÉE COMME UN ART ?

Me suivre :

INSTAGRAM FACEBOOK TWITTER PINTEREST

Share it

1
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest5Share on Google+0Email this to someone
  1. Ce n’est que mon avis, mais je pense que la mode fait partie de l’art si on prend en compte le travail des dessinateur et des créateurs. Leur coupe et leur designs sont créer pour provoquer un effet marquant.
    Merci de nous proposer un sujet aussi intéressant 🙂

    1. Je suis tout à fait d’accord 🙂 D’ailleurs il y a également beaucoup de dessins de créateurs qui font l’objet d’exposition (je pense à Louis Vuitton notamment, j’avais vu une superbe expo de ses dessins il y a quelques années !)
      Merci de ta visite et aussi pour ta réflexion sur le sujet ! 🙂
      Bisous

  2. Hello! Effectivement, c’est une question sujette à débat 🙂 Ton titre m’a interpellée, parce que je me rends compte que je ne pourrais pas vraiment prendre une position nette. J’aurais tendance à dire oui mais on peut vraiment pousser la réflexion avec des « mais… » Chouette article en tous cas!

    1. Exactement, la mode est tellement divisée par une multitude de créneaux (haute couture, prêt-à-porter, créateur, etc) que cela serait presque du cas par cas au final !
      En tout cas je suis ravie que le sujet ait attisé ta curiosité ! 🙂
      Bisous

    1. On est sur la même longueur d’onde ! Dans le prêt-à-porter, il y a tellement d’acteurs dans la création (qui est souvent très très inspirée de ce qui se fait chez les concurrents ou de ce que les bureaux de style prédisent) qu’au final c’est difficile de le concevoir comme de l’art. Par contre, la haute couture, je ne l’imagine pas autrement ! 🙂
      Bisous

  3. Hello ! Très chouette ton article. Personnellement, je dirai que La mode devrait être considérée comme une sorte d’art car il y a tout de même un travail de visuel, de création, d’invention…. 🙂

    1. Je suis assez d’accord avec ça 🙂 Après, tout dépend du « type » de mode car le travail fourni n’est pas du tout le même selon le créneau dans lequel se situe le créateur !
      Merci d’avoir partagé ton avis 🙂
      Bisous

  4. Je pense que la mode peut être un art, comme tu l’expose dans ton article, les créateurs ont beaucoup d’imagination et peuvent nous surprendre avec leurs créations, qui sont de vrais œuvres d’art ! Cela dépend juste du style de vêtement ! 🙂

    1. C’est vrai que cela peut dépendre du style de vêtements, cela dit, il existe aussi des vêtements esthétiquement très « simples » en haute couture mais qui, je pense, sont des chefs d’oeuvre au niveau technique et je pense que c’est aussi pour ça que la question est aussi complexe 🙂 Mais je suis d’accord avec toi pour dire que les vêtements qui sortent des sentiers battus pour nous surprendre méritent d’être considérés comme un art ! Un jour peut-être ? 😉
      Merci d’être passée !
      Bisous

    1. Tout à fait, d’ailleurs j’ai oublié de le préciser mais même si beaucoup de créateurs de mode exercent une activité artistique parallèle, c’est aussi le cas pour des artistes de différents milieux qui décident de faire des minis collections de vêtements. Il n’y a qu’à voir les créations de vêtements de Klimt par exemple !
      Je passerai faire un tour sur ton article un peu plus tard 🙂
      Bisous

  5. Rhaa il faudrait être face à face pour échanger sur un sujet pareil ! 😀
    Ma première pensée a été « c’est de l’art ». Puis je suis arrivée au passage Castelbajac et je me suis souvenue du jour où j’avi bossé pour lui en tant que maquilleuse et où il avait peint sur une robe. Du coup je me suis dit « hum c’est un support pour l’art mais ce n’est pas l’art lui-même ».
    Puis j’ai pensé aux crea de tous les costumiers/stylistes que j’ai pu croiser et définitivement c’est de l’art. En fait c’en est pas si on pense la mode au quotidien en fait…
    C’est un peu pareil en photo je crois. La photo est un art mais quand c’est la boutique photo qui fait les pièces d’identité c’en est déjà un peu moins 😀

    1. Je suis tout à fait d’accord avec ta réflexion ! 😀
      Au final il y a plein de domaines comme la mode, ou la photo comme tu le dis, où la question pourrait également se poser. Je pense que c’est aussi le cas du maquillage et du tatouage par exemple (il n’y a que ces deux-là qui me viennent en tête à l’instant mais je suis sûre qu’il y en a plein d’autres!).
      Sinon, quelle chance d’avoir pu travailler avec Castelbajac ! Ça devait être une superbe expérience ! 😀
      Bisous

  6. Je reste bouche bée, pke ta conclusion est tout c’que je pense.
    La haute couture est un art, la recherche, la réalisation, le défilé qui pour moi est comme une exposition de toiles dans une galerie. On regarde avant tout la beauté de la création, avant de se demander si il pourra prendre place dans notre dressing 🙂
    Ton article est très intéressant, et constructif. Il est aussi très bien amené 😀

    Bisous x.

    1. C’est très intéressant que tu compares le défilé à une galerie ! C’est vrai qu’il pourrait facilement s’y apparenter, d’autant plus qu’en y réfléchissant, beaucoup de défilés ont lieu dans des galeries où il y a des expositions en tout genre ! 🙂
      En tout cas je suis ravie que le sujet t’ait plu ! Ça me motive à proposer davantage d’articles « réflexion » autour de la mode ! 😀
      Bisous

  7. Perso je n’y connais vraiment pas grand chose à la mode ni à la couture en général mais je pense que c’est une forme de création et donc d’art en soi comme l’est la photographie, la vidéo, la musique ou le graphisme. C’est un domaine qui peut réunir plusieurs arts à la fois et c’est sans doute pourquoi il fait tant de succès sur les blogs. Cela dit je n’arrive pas du tout à accrocher à la haute couture, je trouve cela un peu trop surfait à chaque fois dans les défilés et j’ai beaucoup de mal à décrypter quelconque message si tant est qu’il y en est parfois. ^^
    Je pense que c’est comme pour tout, on peut aimer le chant sans pour autant aimer l’opéra, le cinéma sans pour autant aimer les pièces de théâtres ou encore la lecture sans pour autant aimer les grandes œuvres littéraires. Il en faut pour tous les goûts et pour tout les budgets. 😉

    1. Exactement, je pense aussi que c’est un domaine qui peut réunir plusieurs arts en même temps, et rien que pour ça la mode mérite quand même d’être considérée comme un art ! 🙂
      Pour revenir à la haute couture, c’est vrai que ce n’est parfois pas forcément « accessible » dans le sens où autant pour certains créateurs, le message est direct, autant parfois, certains aiment compliquer les choses il faut croire haha
      J’ai prévu un article pour apprendre à décrypter les défilés (de haute couture notamment), cela pourra peut-être t’aider à mieux comprendre comment elle fonctionne car c’est aussi comme ça qu’on l’apprécie ! 😀
      Bisous

  8. D’après la définition du Larousse, l’art est « la création d’objet ou de mises en scène spécifiques destinées à produire chez l’homme un état particulier de sensibilité, plus ou moins lié au plaisir esthétique », du coup je pense effectivement que la mode est un art. Que ce soit dans la création de la pièce comme dans l’association de vêtements. C’est vrai qu’on peut se poser la question étant donné que c’est un art appliqué, comme le graphisme finalement, mais cela fait partie de la catégorie « art », c’est seulement plus fonctionnel et sert la communauté.

    Voilà mon avis 😉 Ton article est hyper intéressant

    1. J’étais persuadée que le graphisme faisait parti des arts visuels pourtant 🙈 Mais je vois ce que tu veux dire et je suis tout à fait d’accord avec ta réflexion ! On aime la mode pour le beau quelque part, parfois plus que pour son aspect fonctionnel. Et pour un créateur, lorsqu’il crée, son intention est aussi souvent d’exprimer un certain esthétisme à travers un vêtement au final 🙂
      Merci d’avoir partagé ton avis !
      Bisous

  9. Bravo pour cette réflexion ultra pertinente orientée sous forme de problématique où tout le monde peut se sentir concerné. J’aime beaucoup la progression de ta pensée qui est bien démontree er exemplifiee. Entre Iris Van Herpen et McQueen je ne peux qu’approuver tes références ultra pertinentes ! Cette question est vraiment centrale, c’est vrai que la mode est vue comme appartenant au domaine des arts appliqués mais la mode doit être pensée comme un art si l’on souhaite réellement faire des représentations nécessitant des scénographies dignes de ce nom, un travail sur l’éclairage, le décor etc. J’aime être enchantée par les défilés mais au-delà du pur enchantement j’aime être surprise, choquée, je crois que je prends mon pied avec les métaphores visuelles provocantes ! Vu le nombre de gens s’intéressant à la mode, au vêtement… je me dis que c’est le meilleur domaine pour faire passer sa vision,secouer les représentations crasseuses ! Pour moi la mode est le plus complet des arts. Elle est comme tu soulignais pluridisciplinaire, elle invoque nécessairement la coutur, la photo, la sceno,la littérature (en background), la peinture et tous les arts visuels de manière globale… et elle nécessite un travail constant de décryptage sémiologique, et une réelle capacité symbolique. Personnellement la mode est pour moi un enchantement de chaque seconde, mais aussi une manière de révolutionner le monde, tout en apprenant à s’aimer davantage,et en forgeant sa sensibilité artistique… merci pour ce Post ! Quelle fucking bouffée d’oxygène ! 💘

    1. Woww et bien ! Merci beaucoup, tous ces compliments me touchent énormément ! 😀
      Ta définition de la mode est très belle et je m’y retrouve complètement ! Tu en parles avec passion et c’est tellement agréable de lire quelqu’un qui a l’air aussi passionné !
      J’adore également être bousculée par un défilé ou juste par une tenue. J’aime bien quand les choses dérangent et je pense qu’Alexander McQueen représentait très bien cette vision de la mode !
      Et comme tu dis, la mode peut vraiment faire passer des messages à grande échelle, comme avait fait Chanel qui avait clairement pris position pour le mariage pour tous ou plus récemment Dior avec son défilé féministe (dont je parle dans un autre article d’ailleurs) ! Je pense que mine de rien, cela en a influencé plus d’un et ce n’est pas plus mal si la mode permet d’ouvrir les esprits et de prendre conscience de certaines choses !
      En tout cas, mille mercis pour ce commentaire si constructif ! J’espère que les prochains sujets « réflexion » te plairont tout autant ! 😀
      Bisous

    1. C’est vrai qu’entre la haute couture, le prêt-à-porter, le luxe, les créateurs, etc… C’est pas toujours évident de s’y retrouver, je peux comprendre 🙂 Si cela peut t’aider, j’avais fait un article (que tu pourras lire ici si tu veux > https://www.rosecapsule.com/2017/05/05/cest-quoi-la-mode-2/) qui explique les différentes « parties » qui constituent la mode et à quoi elles servent 🙂 Je pense consacrer un article plus détaillé pour chaque partie en question un peu plus tard d’ailleurs.
      J’espère que cela t’aidera à mieux t’y retrouver !
      Bisous

  10. Pour moi la mode est une forme d’art oui, puisque les créations représentent l’imagination et la créativité des créateurs. D’ailleurs, les vêtements des défilés haut de couture ne se portent pas réellement aujourd’hui, cela sert plutôt d’inspiration pour annoncer les prochaines tendances

    1. Tout à fait, la haute couture a pour vocation de prévoir les nouvelles tendances mais aussi de promouvoir les collections prêt-à-porter des maisons de couture qui détiennent ce statut 🙂 Et je pense également que la haute couture, de part la créativité qui y est plus qu’exploitée et les questionnements qu’elles nous provoquent parfois, a totalement sa place dans les arts !
      Merci d’avoir donné ton avis sur la question !
      Bisous

    1. Je suis tout à fait d’accord, je pense aussi que tout l’aspect hyper marketé (notamment dans la fast fashion) tue la créativité dans la mode. On ne peut même pas vraiment dire qu’il y a une vraie création derrière puisque les stylistes (par exemple) ne sont qu’exécutants de ce qu’on leur demande de faire. Pour moi en tout cas, en ayant été du côté « styliste prêt-à-porter », j’ai du mal à voir une quelconque forme d’art la-dedans, et c’est si dommage que la création soit autant négligée dans un milieu qui se veut créatif et bourré de nouveaux talents !
      Merci pour ton point de vue en tout cas !
      Bisous

    1. Merci beaucoup, ça me touche ce que tu dis là ! Je suis ravie que le sujet t’ait autant intéressée ! 😀
      Et exactement, avec tous les échanges entre artistes et créateurs de mode, c’est assez difficile de déterminer une frontière nette entre la mode et l’art 🙂
      Bisous

  11. Vaste question ! J’aurais un avis différent sur la haute couture et le prêt-à-porter, comme tu le dis à la fin de ton article. Je connais très mal les 2 donc je me fais une idée avec le peu de connaissances que j’ai ! Pour moi l’art c’est utiliser un support pour exprimer une vision, véhiculer un message ou des sensations… donc pour moi, certains créateurs font vraiment de l’art. Parce qu’il y a tout un processus créatif derrière un seul vêtement et que leur inventivité saute aux yeux. J’imagine que c’est assez différent dans le prêt-à-porter et je me l’imagine plus comme une industrie que comme de l’art vraiment mais peut-être que je me trompe complètement… c’est difficile quand on ne connaît pas le domaine 😉

    1. J’aime beaucoup ta définition de l’art et je suis entièrement d’accord avec celle-ci ! A partir du moment où le processus créatif est similaire à celui d’un artiste (comme dans la haute couture), cela me parait logique que le résultat soit considéré comme de l’art 🙂 Par contre, en effet, dans le prêt-à-porter, c’est plus une équipe de stylistes qui répondent à une demande avec les contraintes qu’on leur impose par rapport à tout un tas de choses (ce qui a marché, ce que les tendances prédisent, le budget que l’entreprise veut bien débloquer, le prix de vente exigé, etc). Du coup l’aspect création y est beaucoup moins présent (en tout cas cela a été mon ressenti) 🙂
      Merci d’avoir partagé ta réflexion !
      Bisous

  12. Coucou Jennifer,
    Très belle réflexion ! On sent ton amour pour la mode.
    Pour te répondre, par ici on serait plus à penser que la haute couture est un art et le prêt à porter plus dans l’artisanat. Car ce dernier est plus du côté de l’éphémère, change très vite. L’art par contre cherche a traverser les époques, comme par exemple les exposition des robes portées par des actrices légendaires de l’âge d’or du cinéma hollywoodien. Par exemple la mise aux enchères des robes de l’actrice Elizabeth Taylor signées : Chanel, Dior, Givenchy ,Yves St Laurent…, sont parties au prix fort, car beaucoup de ces pièces étant de la haute couture, faites spécialement pour elle, donc uniques, sont considérées comme des œuvres d’art. Voilà pour nous, mais le débat reste ouvert 😉 Des bises

    1. Je rejoins totalement votre avis ! C’est vrai que la durabilité dans le temps rentre aussi en ligne de compte. Même si tous les vêtements, haute couture ou pas, s’inscrivent dans une époque, il faut avouer que les vêtements dans le prêt-à-porter ont tendance à être des vêtements « jetables » dans le sens où les tendances changent de plus en plus vite et par conséquent, en tant que consommateur, on risque aussi de vite s’en lasser. Alors que la haute couture peut importe les époques, c’est quelque chose d’intemporel, probablement parce qu’elle marque les esprits !
      En tout cas, merci d’avoir partagé votre jolie réflexion ! 😀
      Bisous

  13. dommage pour moi que ton article est aussi récent, il y a trois semaines j’avais un dossier a rendre sur la mode et l’art, et ton article m’aurait aider a explorer d’autres pistes 😉 pour ma part, je suis partagé sur la mode est ce de l’art, d’un coté oui, quand la mode n’a pas pour but d’être porté comme le premier défilé de Paco Rabanne, les pièces sont uniques comme des oeuvres d’arts alors que le prêt à porter qui est de la mode et qui peut réutiliser des imprimés d’oeuvres d’arts comme la robe Mondrian d’Yves St Laurent ne sont pas des oeuvres d’arts, elles sont faites en séries avec pour but d’être commercialisé, de réaliser du chiffre…

    1. Je suis d’accord avec toi lorsque tu évoques la mode qui n’a pas pour but d’être portée car tu as raison, il y a aussi toute une partie de la mode, un peu oubliée d’ailleurs, qui se sert juste du corps humain comme support (comme une peinture se sert d’une toile par exemple) mais qui est plus destinée à être exposée 🙂
      Par contre, en ce qui concerne les robes Mondrian d’YSL, elles sont issues d’une collection haute couture et non de prêt-à-porter. D’ailleurs ces robes ont parfois fait l’objet d’exposition ! Cela dit, j’avoue que vu que la collection comporte une dizaine de modèles (il me semble) avec la même coupe assez « simple » et des motifs similaires mais pas identiques, on peut croire qu’il s’agit de prêt-à-porter 🙂
      Mais à part ça, je suis assez d’accord pour dire que le prêt-à-porter relève plutôt de l’art appliqué que de l’art. La démarche artistique n’est pas du tout la même que pour la haute couture où c’est vraiment tout un concept ou une idée qui est élaboré. Je dirai même qu’elle est plutôt minime dans le prêt-à-porter 🙂
      Merci en tout cas d’avoir partagé ton avis !
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *