Comprendre la mode | Culture Mode

La mode est-elle vraiment futile ?

18 mai 2018
La mode est-elle futile ?

La mode est-elle futile ?

La mode a cette réputation frivole qui lui colle à peau. Il faut dire que l’image véhiculée et mise en valeur dans les magazines se rapproche le plus souvent d’une mode futile, superficielle et vide de sens plutôt que d’un outil multi-facettes, capable de témoigner de la société d’hier et d’aujourd’hui. Avec tous ses aprioris, nous avons vite fait de tirer des conclusions hâtives. Mais en l’analysant, on s’aperçoit que ce phénomène va bien au-delà de l’apparence.

Alors la mode est-elle vraiment futile ? N’a-t-elle aucune autre utilité que celle de paraitre ? Comme je suis intimement persuadée du contraire, c’est ce que je vais essayer de vous démontrer en 3 points !

 

LA MODE, RÉVÉLATRICE DE NOTRE ÉPOQUE

 

Les nouvelles tendances n’arrivent pas par hasard. Elles sont le fruit de réflexions, de multiples inspirations, mais plus encore, de l’époque dans laquelle on vit !

Pour se faire, les créateurs utilisent leur pressentiment. Les collections étant préparées 6 mois à l’avance, les stylistes s’imprègnent de l’air du temps pour percevoir dans quel état d’esprit se trouvera la société, et donc le consommateur, dans 6 mois. En fonction des événements dans le monde, de la situation économique d’un pays ou encore des grandes luttes de notre époque, les couleurs, les coupes ou encore les imprimés s’adapteront.

À lire aussi : Pourquoi le vintage est-il à la mode ?

Avec la mode, il faut savoir lire entre les lignes.

Défilé Prêt-à-porter Automne-Hiver 2017 Chanel

Dans une société régit de normes, la mode n’y échappe pas. Si cette structure sociale est une inspiration de tous les jours pour les créateurs, il ne faut pas oublier que la mode tient un rôle plus qu’important dans la société. En effet, aujourd’hui et depuis des siècles, l’un des rôles principaux du vêtement n’est plus uniquement de se protéger, mais surtout de se définir au sein de la société. Que cela soit pour passer un entretien ou pour distinguer notre genre, nous avons tous été, à un moment donné, confrontés à ces codes vestimentaires qui sont profondément ancrés dans la norme « à suivre » pour être intégré.

Et en quelque sorte, on peut dire que le chemin se répète pour les nouvelles tendances. Avec la fast fashion, les nouvelles pièces à la mode sont à porter de main. Être « bien habillé » devient une nouvelle norme, acceptée, intégrée, et surtout, valorisée.

À lire aussi : L’envers du décor de la mode à petit prix

 

MODE ET REVENDICATION

 

Néanmoins, la mode est vaste, très vaste et il serait difficile de la résumer en un seul point. Respecter les normes n’est pas l’unique rôle de la mode. Au contraire, elle peut aussi les remettre en question !

Au grès de son créateur ou de son propriétaire, le vêtement peut se transformer et se réinventer, allant même jusqu’à revendiquer. Par ailleurs, les créateurs des grandes maisons de couture ont un luxe qu’on retrouve rarement ailleurs : pouvoir exprimer ses opinions et ses prises de position au sein d’une collection, voire d’un spectacle tout entier. Car c’est ça aussi la mode ! Choquer,  provoquer, questionner, faire réagir et pourquoi pas, ouvrir le débat.

À lire aussi : C’est quoi la mode ?

C’est le cas ici, avec le défilé « Horn of Plenty » (« La corne d’abondance ») d’Alexander McQueen qui critique la société de consommation et montre du doigt ses dégâts.

Défilé "The Horn of Plenty" Prêt-à-porter Automne-Hiver 2009 Alexander Mcqueen

Mais il ne suffit pas de faire partie du petit cercle fermé de la haute couture pour faire réagir !

On oublie souvent que la mode est l’un des médias les plus communs et les plus répandus. Bien que le message ne soit pas toujours aussi direct, il suffit d’écrire sur un t-shirt et de sortir dans la rue pour que notre opinion soit vu. Ce n’est pas pour rien que le vêtement fait partie intégrante de plusieurs grands mouvements ayant rythmés notre monde moderne. Que cela soit les hippies ou encore les punks, apparence vestimentaire et revendication ne font plus qu’un.

Plus récemment encore, quelques mois avant le mouvement #MeToo, la mode avait anticipé cet éveil des consciences, à commencer par la collection prêt-à-porter P/E 2017 de Dior, avec pour la première fois, une femme à la tête de la création de la maison de couture. Peu de temps après, la plupart des t-shirts à message arborait des slogans féministes et la ceinture corset, symbole de la libération du corps de la femme, y était régulièrement associée.

Cela dit, utiliser le vêtement pour porter des messages peut être à double tranchant. Le risque étant que celui-ci devienne une énième tendance, une énième norme.

Défilé Prêt-à-porter Printemps-été 2017 Dior

 

LA MODE COMME MOYEN D’EXPRESSION

 

Sur une note plus légère et positive, la mode, c’est aussi un moyen d’exprimer notre personnalité. Et dans un monde individualiste, cette expression de soi à travers la mode prend tout son sens.

Il ne suffit pas de s’intéresser à la mode pour exprimer quelque chose de soi à travers un vêtement. Que l’on fasse attention à son apparence ou non, le vêtement dévoile inévitablement une partie de notre identité. Le simple fait d’avoir pris le temps ou pas d’accorder les coloris qui composent notre tenue dit quelque chose sur nous, au moins à ce moment précis.

Mais la mode, c’est aussi une affaire de création !

Dans cette quête d’unicité, customiser ses vêtements, voire les créer soi-même, est devenu un nouveau moyen de distinguer notre tenue de celle de notre voisin. Une tenue unique, qu’on ne retrouvera nulle part ailleurs et qui saura dévoiler notre personnalité comme on l’entend, et non comme les collections nous l’imposent.

À lire aussi : La mode est-elle un art ?

La création n’est alors plus uniquement l’affaire des créateurs. Elle s’étend bien au-delà des frontières du petit cercle de la mode pour moins d’uniformisation et plus de choix.

Broderie © Rose Capsule

 

 

La mode n’est donc pas qu’une affaire de goût et de tendance. C’est un indicateur à multiples facettes, beaucoup plus pointu que ce que l’on pense. Alors, la mode est-elle toujours aussi futile qu’elle en a l’air ? N’est-t-il pas plutôt à nous d’avoir un regard nouveau sur la mode ?

 


QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR LA MODE ?


 

VOUS AIMEREZ AUSSI
4
  1. Coucou, super intéressant ton article et je suis d’accord sur pas mal de points avec toi. Même si il y a bien des histoires de mode au travers des années, je pense que nous avons toujours le choix (plus maintenant) de nous habiller comme on veut même si il y a une « norme » visible dans la société. Mais se vêtir est comme tu l’as dis un très bon moyen d’expression et de revendication. Je trouve ça génial de pouvoir s’exprimer au travers de nos vêtements, cela définit qui nous sommes également.
    Bisous, belle soirée 🙂

    1. Je suis ravie que ma réflexion sur le sujet t’ait autant plu et je suis entièrement d’accord avec toi ! Quand on y réfléchit, on se rend compte que la mode a plein de bons côtés qui mériteraient d’être davantage mis en avant 🙂
      Merci de ta visite !
      Bisous

  2. Personnellement je ne suis pas la mode actuelle. J’ai un style bien à moi que j’ai du mal à retrouver dans les vêtements tendances. Mais j’aime intéressée à la mode quand même 🙂

    1. Je pense que la mode est tellement vaste qu’il n’y a pas vraiment besoin de suivre la mode pour en faire partie 🙂 Surtout aujourd’hui, les tendances et autres courants sont tellement multiples et l’individualité et l’unicité sont tellement recherchées qu’au final, on rentre tous un peu dans une certaine « catégorie » si j’ose dire. Mais le plus important, c’est avant tout d’être bien avec ce que l’on porte, en suivant les tendances ou pas ! 🙂
      Bisous !

  3. Hello !

    Pour certaines personnes, la mode est futile mais ce sont des gens qui ne s’y intéressent pas vraiment. La mode c’est une façon de montrer sa personnalité sans avoir rien à dire, un moyen d’expression comme tu l’as très bien dit.

    À très vite
    http://goodmorninglola.com/

    1. « Montrer sa personnalité sans avoir rien à dire », c’est exactement ça, tu as trouvé les mots justes ! Comme tu dis, il faut s’intéresser à la mode pour s’apercevoir qu’elle n’est pas si futile que ça. Alors inévitablement, la mode restera quelque chose de futile pour certains, et je peux comprendre ! 🙂
      En tout cas, merci d’être passée par ici !
      Bisous

  4. Coucou 🙂 J’ai beaucoup aimé ton article et ce que tu pointes du doigt. Perso, je ne me suis jamais intéressée à la mode et je n’ai jamais écouté les gens qui me disaient de ne pas porter tel truc parce que ce n’était pas à la mode. Je me suis toujours habiller comme je voulais et comment j’en ressentais le besoin. Pour moi, c’est avant tout un moyen de montrer qui je suis et ce que je veux et pas un moyen pour ressembler à tout le monde et me fondre dans le décor. C’était bien en maternelle ! Voilà. Bonne journée

    1. J’ai toujours trouvé que l’expression « être à la mode » voulait tellement rien dire 😅 Tu as raison de ne pas écouter les gens et de suivre ton instinct, c’est le plus important !
      Bonne soirée à toi !

  5. En ce qui concerne la mode je me sens manipulée. Dupuis novembre 2017 je n’achète plus aux magasins. J’ai décidé d’acheter que les affaires d’occasion donc souvent démodés.

    1. Je ne peux que soutenir cette initiative ! Cela fait plus d’un an que je n’achète plus qu’en friperie également 🙂 Cela dit, je pense qu’il faut faire la distinction entre la mode et les tendances, car si les tendances sont éphémères et encouragent la surconsommation, les vêtements de seconde main font entièrement partie de la mode d’aujourd’hui. Si cela t’intéresse, j’avais fait un article sur le sujet : Pourquoi le vintage est-il à la mode ? J’espère que cela pourra t’intéresser ! 🙂
      Bisous

  6. Article très intéressant pour moi.
    Je ne suis pas fan de mode du tout, j’ai plutôt tendance à la rejeter … quelque chose me gêne dans la mode, que je n’arrive pas a identifier .
    Mais ton article m’a permis de voir les choses sous un angle différent. Si ça se trouve, tu viens de planter une graine dans mon esprit , et dans quelques mois je serait devenue une fashion victim ^^

    1. Oh cela me fait on ne peut plus plaisir de lire ton commentaire ! 😀 Je suis plus que ravie que mon article ait pu t’ouvrir une porte quant à la mode ! C’est un sujet vraiment passionnant et aussi divers que varié alors j’espère que tu pourras y trouver ton bonheur ! 🙂
      Merci de ta visite !
      Bisous

  7. Très chouette ce sujet! Ça me fait voir la mode d’un autre oeil! Je suis tellement écoeurée par l’industrie du textile que j’ai un regard très critique sur la mode. Finalement, il s’agit comme d’habitude de faire la part des choses.

    1. Je te rassure, même moi qui suis passionnée par la mode, l’industrie textile me donne le tournis ! Mais comme tu dis, il faut faire la part des choses 🙂 La mode peut être abordée sous tellement d’angles différents que cela en fait un sujet vraiment passionnant à analyser et à explorer !

  8. Coucou,

    J’ai beaucoup aimé ton article ! Personnellement je vois plus la mode comme un moyen d’expression. Avant je m’habillais comme tout le monde, pas trop doudou pour ne pas faire de vague. Et petit à petit je me suis assumée et mon style en a fait de même.

    Des bisous

    Morgane

  9. Hello ! Je suis tout à fait d’accord avec toi. Pour ma part la mode est un moyen d’expression, de se sentir mieux dans sa peau et d’affirmer une sorte de partie de soi ! Passe une très belle journée 🙂

    1. Tu as totalement raison, je n’en ai pas parlé dans l’article, mais c’est vrai que la mode peut vraiment aider à se sentir mieux dans sa peau 🙂 Je pense que la mode tient ce rôle malgré elle pour beaucoup de personnes d’ailleurs !
      Belle soirée à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.