Comprendre la mode | Culture Mode

Comment est utilisé le corps dans la mode ?

15 juin 2018
Comment est utilisé le corps dans la mode ?

Comment est utilisé le corps dans la mode ?

Le corps est celui sans qui la mode n’existerait pas. Grâce à un bout de tissu, une pièce soigneusement confectionnée ou encore des jeux de transparence, nous le couvrons ou le dévoilons à notre guise. Tout tourne autour de ce corps, de cette anatomie.

Si la mode est là avant tout pour le protéger et le mettre en valeur, corps et mode sont souvent en contradiction. Même si les mentalités tendent à évoluer, le monde de la mode est loin d’être exemplaire, notamment en ce qui concerne l’image du corps féminin.

Il y aurait des milliers de points de vue et d’axes différents à aborder sur ce sujet si complexe. Pour cette raison, j’ai préféré me pencher sur les points qui me semblent les plus révélateurs ! Sans vous en dire plus, je vous invite à découvrir cet article qui sera davantage un constat sur le monde de la mode plutôt qu’une réflexion.

 

LES DIKTATS DES PODIUMS ET DES MAGAZINES

Ce n’est un secret pour personne. Depuis des siècles, les standards de beauté régissent le monde de la mode. Si ces derniers évoluent et changent au fil des époques, ils n’en restent pas moins des critères qui dictent les normes à suivre pour être dans la tendance du moment.

Purement esthétiques, ces critères sont valorisés dans la société mais aussi, et surtout, dans les magazines et sur les défilés. Ces derniers banalisent les mensurations dites « parfaites » qui sont ensuite reprises un peu partout, de l’industrie de la mode à l’affiche la plus banale. Ainsi, une certaine image du corps féminin est véhiculée à outrance et parfois même, utilisée à des fins marketing.

Comment est utilisé le corps dans la mode ?

Par exemple, c’est le cas de nombreuses publicités pour accessoires ou maroquinerie. Dans ces publicités où le corps n’est pas forcément indispensable, il n’est pourtant pas rare de le voir transformé en objet glamour et sensuel. De ce fait, le message sous-jacent ne laisse de place que pour un seul type de féminité. Sans m’étaler davantage sur le sujet du corps dans la publicité, je pense que vous pouvez imaginer que ces images traduisent beaucoup de choses quant à la place de la femme dans la société.

Néanmoins, le monde de la mode prend de plus en plus d’initiatives pour changer les choses. Ainsi, les deux géants du luxe LVMH et Kering se sont engagés récemment à refuser les mannequins de moins de 16 ans ainsi que celles ayant des mensurations en-dessous d’un 34. Malgré tout, l’interdiction basée sur des critères physiques posent encore de nombreuses problématiques. Même si l’initiative est bonne, on en vient encore une fois à fermer la porte à un certain type de corps et non à promouvoir la diversité.

 

BRISER LES NORMES

Paradoxalement, la mode met de plus en plus en avant des beautés singulières qui contrastent avec la quête de la plastique parfaite qui a rythmé ces dernières décennies. De petits pas en petits pas, les choses évoluent vers des normes plus réalistes tout en promouvant l’individualité de chacun.

Ainsi, depuis octobre 2017, toutes les photos à usage commercial doivent s’accompagner de la mention « photographie retouchée » si tel est le cas. Suite à cette loi, quelques marques ont tout simplement arrêté de retoucher le corps des mannequins. Depuis plusieurs mois, la marque Asos laisse alors apparaître vergetures, cicatrices ou encore bourrelets sur ses modèles. De quoi remettre en perspective notre image du corps parfait ! 

Comment est utilisé le corps dans la mode ?

Pour aller encore plus loin, des marques comme Lonely s’engagent à présenter leurs produits en choisissant des femmes de tous les jours comme égérie. Le but de cette initiative est avant tout de montrer la diversité de la féminité.

Moins récemment et dans un tout autre genre, on peut aussi souligner le travail d’Alexander McQueen avec Aimee Mullins, une mannequin amputée des deux jambes. Lors de son défilé Printemps-Eté 1999, il a été l’un des premiers à mettre sur un pied d’égalité mannequins valides et non valides. Mais c’est surtout à travers sa série photographiée par Nick Knight que son travail a marqué les esprits ! Aussi poétique que remarquable, le créateur démontre avec brio que la beauté est présente sous toutes ces formes.

Comment est utilisé le corps dans la mode ?

 

LA MODE JAPONAISE AUX ANTIPODES DES STANDARDS DE BEAUTÉ

S’il y a une exception dans le monde de la mode, c’est bien la mode japonaise ! Vous ne le savez peut-être pas, mais cette dernière tient une place toute particulière. En effet, les designers japonais ont la réputation de penser la mode autrement.

C’est le cas de la créatrice Rei Kawakubo qui n’est autre que la fondatrice de la marque « Comme des Garçons ». Véritable ovni dans le monde de la mode, elle est l’un des symboles de l’anti-mode. À travers ses collections, elle cultive la déconstruction et la déformation du corps pour mieux les réinventer. Un pied de nez à la mode qui amuse, dérange et provoque !

À lire : La mode est-elle vraiment futile ?

Si son travail est loin de faire l’unanimité, il a le mérite de créer une alternative au corps parfait. En donnant l’illusion d’une nouvelle anatomie, Rei Kawakubo remet en question notre vision occidentale de la mode et des standards de beauté. Excroissances ou volumes disproportionnés, ses créations ouvrent le champ des possibles vers une nouvelle forme de féminité. Ainsi, tous les corps peuvent y être représentés.

Comment est utilisé le corps dans la mode ?

Dans un autre genre, le créateur Issey Miyake travaille les volumes à la manière d’un origami. De ce fait, le designer met un point d’honneur à la recherche et au développement textile. C’est à la manière d’un sculpteur qu’Issey Miyake invente des vêtements qui se déploient et accompagnent les mouvements du corps. Si aujourd’hui, le créateur se consacre entièrement à la recherche textile, ses collections ont marqué les esprits. Parmi elles, les gammes « Pleats Please » restent les plus iconiques et représentatives de son travail !

Comment est utilisé le corps dans la mode ?

 


QUE PENSEZ-VOUS DE LA MANIÈRE DONT EST UTILISÉ LE CORPS DANS LA MODE ?


 

 

 

Me suivre :

INSTAGRAM FACEBOOK TWITTER PINTEREST

Share it

VOUS AIMEREZ AUSSI
2
  1. C’est un sujet assez épineux mais que tu as encore une fois vraiment bien traité ! C’est sûr qu’il y aurait tant et tant à dire sur la question… même si je trouve que c’est encore rare, je suis totalement pour les initiatives qui visent à représenter tous types de corps dans la mode. La diversité est belle 🙂

    1. Merci beaucoup ! Je t’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à écrire cet article jusqu’au bout tant j’avais de choses à dire haha 🙈 Mais comme tu le dis si bien, la diversité est belle et ça vaut le coup de parler des initiatives qui sont faites pour la promouvoir, même si ces dernières sont encore trop peu nombreuses malheureusement… Cela donne un peu d’espoir malgré tout ! 🙂
      Bisous

  2. Coucou, article super intéressant ! J’ai adoré, c’est très pertinent. Je pense que le corps encore dans l’industrie dans la mode européenne est trop ancrée dans des règles de « normes ». C’est assez dérangeant, j’aimerai qu’il y ai plus de diversité, car le corps dans la mode ne représente pas la société à mon goût
    Bisous 🙂

    1. Merci beaucoup pour tous ces compliments ! Je suis entièrement d’accord avec tout ce que tu dis 🙂 C’est d’ailleurs pour ces raisons que je trouve la mode japonaise très intéressante ! Cela remet totalement en question notre vision européenne/occidentale de la beauté et ce n’est pas plus mal. Croisons les doigts pour que le monde de la mode évolue dans ce sens et qu’à terme le manque de diversité ne soit même plus une question à se poser ! 🙂
      Bisous

  3. Merci pour ce bel article encore une fois 🙂
    Je suis contente de voir que l’industrie de la mode change petit à petit. Je trouve ça dommage qu’ils mettent très souvent à l’avant des femmes minces voir très minces et toujours « parfaite ». Après tout, ce n’est pas à ça qu’on ressemble. On est loin d’être parfaite, personne ne l’est.
    De plus, il faut pas apprendre aux gens à être habitué à voir des femmes minces partout. C’est souvent à cause de ça qu’on arrive à se sentir mal dans sa peau, gros, qu’on peuse qu’on a des kilos à perdre parce qu’on ne ressemble pas à ces personnes. Et je trouve ça dommage !
    Bisous.

    1. Il n’y a pas de quoi ! 🙂
      Je pense effectivement que la quête de la plastique parfaite, c’est le coeur du problème. Dans le monde de la mode, il n’y a aucune place pour l’imperfection, et comme tu le dis, je pense que voir des femmes minces n’est pas forcément un problème en soit (car elles existent aussi dans la société) mais ça en devient un lorsque c’est la norme de la plupart des magazines, des collections et encore plus des défilés. Je pense que la mode aura fait un pas de géant lorsqu’on aura plus à se poser la question des mensurations d’une mannequin pour poser dans un magazine par exemple. Mais si la société ne change pas, c’est certain que le monde de la mode en fera de même ! :/
      Bisous

  4. Je trouve que la mode est très bien utilisé !
    Nous pouvons trouver pour tous les goûts et toutes les formes en fonction de nos corps !
    Les tendances sont pour tous le monde !
    Nous pouvons faire tous ce que nous voulons car la mode autorise tout un tas de chose !

    Nous en avons de la chance 😃

    1. Même si c’est vrai qu’on a de la chance d’en avoir pour tous les goûts, malheureusement, il reste encore beaucoup trop de personnes qui peinent à s’habiller dans les tendances pour des questions de tailles par exemple :/ C’est malheureux car de nos jours, nous avons largement les moyens de faire en sorte que chacun puisse trouver chaussure à son pied mais les normes prennent le dessus. Espérons que les choses s’améliorent avec le temps ! 🙂

  5. Très bon et réel constat de l’utilisation du corps dans le monde de la mode.
    Comme tu le dis les choses évoluent lentement mais surement, et ça donne de l’espoir à beaucoup qui hésitaient à se lancer à cause de ces diktats 🙂

  6. Hello, je trouve que ton article est vraiment intéressant et aborde la mode sous un angle qu »on a pas l’habitude de voir donc un grand bravo à toi pour ça ! En revanche, j’aurai aimé que tu approfondisses plus la partie sur le créateur Issey Miyake parce que j’avoue que je n’ai pas tout compris.

    Bisous

    1. Merci beaucoup, je suis contente que mon article te plaise autant ! 🙂 En ce qui concerne Issey Miyake, j’ai essayé de faire au plus simple pour résumer sa démarche. Ses techniques sont spécifiques et relèvent davantage de la recherche textile, ce qui est assez difficile à expliquer clairement sans rentrer dans le jargon de la couture. Mais ce qu’il faut retenir ici, c’est avant tout que le créateur souhaite créer des vêtements confortables faits pour accompagner le mouvement du corps 🙂 J’espère que c’est plus clair expliqué comme ça !
      N’hésite pas si tu as d’autres questions !
      Bisous

  7. J’ai beaucoup aimé cet article ouvertement d’un sujet très épineux . Malgré les promesses de certains, je trouve que les avancées ne se font pas assez vite à en voir les très jeunes mannequins d’une maigreur extrême. J’ai voyagé au Japon et ai pu constater le rapport très particulier des japonaises à la mode. Ton article m’en à appris un peu plus.

    1. Je suis totalement de ton avis ! C’est un vrai problème de société finalement. La mode étant influencée par celle-ci, tant que les mentalités n’évolueront pas dans la société, le monde de la mode ne changera pas non plus. Après tout, elle s’adapte aussi (et surtout) aux consommateurs et l’idée que la beauté est représentée par la minceur est encore beaucoup trop répandue aujourd’hui dans l’imaginaire collectif.
      Heureusement que la mode japonaise change un peu la donne ! C’est une mode tellement riche et multiple, on aurait beaucoup à apprendre de celle-ci ! 🙂
      En tout cas, merci d’être passée par ici, je suis ravie que l’article ait pu t’en apprendre davantage !

    1. Oui c’est vrai que ces derniers temps l’image de la femme forte est beaucoup véhiculée ! Personnellement, je n’arrive pas vraiment à savoir si c’est une bonne chose ou pas (car c’est encore une fois un seul et unique modèle qui est choisie et mis en valeur), mais cela a le mérite de casser une certaine image stéréotypée de la féminité, qui est encore beaucoup trop présente aujourd’hui d’ailleurs ! Et c’est déjà ça ! 🙂
      Merci à toi d’être passée par ici !
      Bisous

  8. Le corps et la mode c’est un super long sujet à aborder mais très intéressant et j’aime beaucoup la manière dont tu l’as fait :). Pour ma part, je t’avoue que je ne comprends pas tout le temps les choix esthétique en ce qui concerne les pubs surtout . Je ne comprends jamais pourquoi les femmes ou hommes se retrouvent à moitié nu pour vendre des parfums ou des sacs (comme dans ton illustration), j’ai l’imrpession que ça fait du corps l’objet et non ce qui permettra à l’accessoire de prendre vie. Je ne sais pas ce que tu en penses …

    Noémie xx

    1. Je pense exactement la même chose ! Dans ces publicités, le corps est vraiment utilisé comme un objet marketing : on sait qu’un corps féminin fait vendre, c’est pour ça qu’il est si présent dans les publicités de parfums pour hommes (ou autres produits pour hommes d’ailleurs…) et d’accessoires/cosmétiques/parfums pour femmes. Ils ne sont juste pas traités de la même manière selon s’il s’agit d’un produit pour hommes ou pour femmes. D’ailleurs, si le sujet t’intéresse, il y a une très bonne vidéo que je te recommande à ce sujet qui va bien au-delà du corps et des publicités autour de la mode : https://youtu.be/7bLmo255UkU
      En tout cas, c’est certain que c’est un sujet très vaste et il faudrait sans doute des mois (voire des années) pour l’analyser en détails dans tous les domaines ! 🙂
      Merci de ta visite !
      Bisous

    1. Merci beaucoup, je suis ravie que le sujet t’intéresse ! 🙂 Pour être honnête, j’ai pris l’un des exemples le plus « soft » que j’ai trouvé, mais comme tu dis, je pense que c’était déjà suffisant pour que cela soit criant de vérité ! Espérons que ce genre de pratique se fasse de plus en plus rare !

  9. Hello! Ton article m’a intriguée car je suis à la fois passionnée de mode et résolument contre les déterminismes (surtout depuis que j’ai deux filles!)
    Très intéressante ton approche selon le designer et le pays, comme quoi tout n’est pas qu’une question d’eposue !

    1. Merci beaucoup pour ton retour ! 🙂 C’est certain que l’époque joue un rôle dans l’idéalisation du corps « parfait », mais au final, pas tant que ça car les standards de beauté ont toujours existé ! Ils ne sont tout simplement plus les mêmes qu’avant, et ces normes sont surtout surexposées.
      Mais je crois que les choses évoluent dans le bon sens et que l’avenir de la mode est prometteur !
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.