Astuces | Mode

5 bonnes pratiques à adopter pour se débarrasser de ses vieux vêtements

7 avril 2019
5 bonnes pratiques à adopter pour se débarrasser de ses vieux vêtements

5 bonnes pratiques à adopter pour se débarrasser de ses vieux vêtements

Garde-robe capsule, passage à la mode éthique et/ou écoresponsable ou encore méthodes de rangement diverses et variées sont tout autant de choses qui peuvent nous amener à faire un grand tri dans nos armoires.

On prend alors conscience de la quantité de vêtements qu’on ne porte même plus, accumulés au fil des années. Mais comment se débarrasser de ses vieux vêtements ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ? Je vous invite à découvrir quelques pistes dans cet article !

 

VENDRE SES VÊTEMENTS

 

Lorsque l’on souhaite se séparer de ses vêtements, trouver un moyen de les vendre est souvent l’une des premières options vers lesquelles on se tourne. Cette alternative nous permet à la fois de donner une seconde vie au dit vêtement et en même temps d’en tirer un petit bénéfice.

Avec nos moyens modernes, vendre ses vêtements n’a jamais été aussi facile. Applications, sites, réseaux sociaux sont tout autant d’outils qui nous simplifient grandement la tâche.

D’ailleurs, celui qu’on ne présente plus se nomme Vinted. Cette application spécialisée dans la vente de vêtements entre particuliers permet d’un côté de proposer un large choix d’habits et d’un autre de vendre ses pièces près de chez soi.

D’autres options sont également possibles : organiser un vide-dressing, participer à une brocante et pourquoi pas, poster une annonce sur les réseaux sociaux. Si votre vêtement est en bon état, il y a de grandes chances pour que celui-ci trouve preneur !

 

DONNER SES VÊTEMENTS

 

Dans une démarche plus sociale et solidaire, donner ses vêtements est un bon moyen non seulement de vider son armoire mais en plus d’aider les autres. En effet, si nos vêtements n’ont plus d’utilité pour nous, de nombreuses personnes seraient ravies de pouvoir porter la pièce dont vous voulez vous séparer.

Pour ce faire, la Croix Rouge, le Secours Populaire ou encore Emmaüs reprennent vos vêtements, peu importe s’ils correspondent aux tendances actuelles ou non. Pour la plupart, s’ils sont en bon état, ils seront destinés à être vendus à prix bas dans une boutique solidaire.

À savoir : La plupart des associations travaillent en collaboration avec des centres de tri qui récupéreront le surplus de vêtements. Ces vêtements seront alors triés et recyclés (en savoir plus dans la partie « Recycler ses vêtements »).

De la même manière, certaines friperies et de plus en plus de grandes enseignes se prêtent à l’exercice. Ainsi, le programme de recyclage d’H&M permet de reprendre vos vieux vêtements au kilo qu’ils soient abimés ou en bon état. En échange, la marque vous propose un bon d’achat à utiliser dans son enseigne. Si la méthode est très discutable, cela reste un premier pas et une alternative de plus pour ne pas que nos vêtements finissent à la poubelle.

Lecture conseillée : Recycler ses vêtements en évitant les points de collecte douteux du blog Hannibal Frugal pour être plus éclairé sur le programme de recyclage d’H&M

Bien sûr, un vêtement peut toujours faire le bonheur d’une personne de votre entourage. Alors n’hésitez pas à demander à vos proches avant de vous débarrasser définitivement d’un vêtement !

5 bonnes pratiques à adopter pour se débarrasser de ses vieux vêtements

 

TROQUER SES VÊTEMENTS

 

Le troc de vêtements est une pratique en plein essor. Totalement gratuite, elle permet de se séparer d’un vêtement en l’échangeant contre un autre. À la fin, tout le monde est gagnant !

Pour faciliter le troc, des sites comme MyTroc répertorient de nombreuses annonces de particuliers. Ainsi, il devient tout à fait possible d’échanger un vêtement ou autre, contre un service, un objet ou même de la monnaie virtuelle. Plus que du troc, c’est un nouveau modèle économique qui se propose à vous.

Cependant, le troc ne se fait pas uniquement sur la toile : de nombreux évènements sont organisés afin d’amener le troc en ville. Par exemple, à Paris, la REcyclerie organise régulièrement des « Troc Party » avec un thème spécifique. Mais, les non-parisiens ne sont pas en reste puisque vous pourrez retrouver une multitude de trocs en faisant une rapide recherche sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook.

Aujourd’hui, le troc de vêtements s’exportent même en magasin ! Grâce à la chaine youtube québécoise Vivre avec moins, j’ai pu découvrir le Swap Club : un concept store basé sur le principe du troc, à Montréal. On attend alors avec impatience que ce genre de boutique se répande en France !

 

RECYCLER SES VÊTEMENTS

 

Dans le premier volet de cette série d’articles, je vous parlais de l’upcycling : une façon de recycler ses vêtements sans avoir à s’en débarrasser. Mais il existe un autre moyen pour leur donner une seconde de vie !

Comme nos déchets de tous les jours, les vêtements, et plus généralement les textiles, se trient. Quand vient le moment de s’en séparer, mieux vaut privilégier les points de recyclage spécifiquement dédiés aux textiles. S’ils ne sont pas encore présents partout, ces conteneurs fleurissent dans les villes et c’est une bonne nouvelle ! Mais à quoi nos vêtements vont-ils réellement servir ?

Au vue de la mauvaise qualité des textiles qui sont utilisés dans la plupart des grandes enseignes aujourd’hui, seule une minorité de vêtements vont être transformé en fils afin de recréer de nouveaux textiles destinés à l’habillement ou à l’ameublement. Néanmoins, ce n’est pas pour autant que les autres ne vont servir à rien !

À lire : 7 astuces pour évaluer la qualité d’un vêtement

En fonction de la qualité, de l’état et du type de matière, une grande partie des vêtements est revendue en seconde main. Le reste est transformé en isolant thermique et sonore, en chiffon ou encore en rembourrage. Quant aux textiles plus abimés, ils ne représentent qu’un infime pourcentage et peuvent être amenés à être utilisés, entre autre, comme combustible.

À noter : Les bornes de recyclage (comme Le Relais ou EcoTextile) n’accueillent pas uniquement les vêtements. Chaussures, maroquinerie, accessoires en tissu (collant, foulard, écharpe,…) et bien d’autres produits textiles sont également les bienvenus !

 

5 bonnes pratiques à adopter pour se débarrasser de ses vieux vêtements

 

PENSER AUX CRÉATEURS

 

Parmi la nouvelle génération de créateurs, nombreux sont les couturiers qui souhaitent s’investir dans une économie circulaire. C’est tout le principe de l’upcycling, à savoir reprendre du vieux pour faire du neuf et limiter les déchets. C’est pourquoi il est aussi important de penser aux créateurs de sa ville lorsque l’on s’apprête à se débarrasser d’un habit.

Contrairement aux alternatives précédentes, cette option vous permet de choisir par qui et pour quoi votre vêtement sera utilisé en plus de participer à l’économie locale. S’il s’agit d’une structure à taille humaine, il est également possible que vous puissiez être tenu informer de la nouvelle vie de votre vêtement. Cependant, si cette solution est beaucoup plus intimiste et personnelle, il n’en reste pas moins que cela demande un peu plus d’effort de votre côté.

En effet, pour trouver des créateurs en quête de vêtements, la meilleure option reste de faire le tour de son quartier à la recherche de petites boutiques ou d’ateliers. Vous pourrez alors leur demander directement s’ils sont intéressés ou non.

Mais les créateurs n’ayant pas tous une boutique physique, cette option a ses limites. C’est ici que les réseaux sociaux rentrent en jeu ! Que cela soit sur Instagram ou sur Facebook, quelques recherches vous permettront de découvrir les créateurs de votre ville et de pouvoir rentrer directement en contact avec eux.

À lire : Où trouver des créateurs ?

 

5 bonnes pratiques à adopter pour se débarrasser de ses vieux vêtements

 

Aujourd’hui, de nombreuses alternatives se développent pour limiter l’impact des textiles sur l’environnement. Entre centre de tri, don, troc ou vente, chacun peut y trouver son compte tout en évitant de jeter. J’espère que cet article vous aura informé et vous sera utile lors du prochain grand ménage de printemps !

 


ET VOUS, QUE FAITES-VOUS DE VOS VIEUX VÊTEMENTS ?


0
    1. Merci beaucoup et ravie que mon article t’ait plu ! C’est une bonne idée de vendre en lot surtout s’il s’agit de vêtements dans le même style ou ayant la même coupe avec différents coloris. Je n’y avais pas pensé, merci à toi pour cette idée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.