Création | Do It Yourself

DIY : Comment se servir d’une punch needle ?

8 octobre 2018
DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

Dans le monde de la couture et du diy, de nouveaux gadgets font fréquemment leur apparition ! Et récemment, c’est une certaine « aiguille magique » qui a monopolisé l’attention. Alors, empreinte de curiosité, j’ai voulu essayer par moi-même cette fameuse punch needle !

 

LA PUNCH NEEDLE, À QUOI ÇA SERT ?

 

La punch needle est un outil ayant pour but initial de broder plus facilement et rapidement. Très utilisée dans la broderie contemporaine depuis quelques années, cette « aiguille magique » a la spécificité de pouvoir utiliser une grande variété de fils, allant du fil à broder classique au bobine de laine.

En d’autre terme, la punch needle modernise la broderie et la rend plus ludique que jamais ! Cela en fait un outil accessible à tous, même pour ceux qui n’ont pas forcément la patience que requiert la broderie traditionnelle !

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

Cependant, contrairement aux aiguilles à broder, l’aiguille magique est limitée. Si elle est facile à prendre en main, c’est aussi parce qu’elle ne permet de réaliser que quelques points de broderie dont voici les trois principaux : le point de base, le point de satin et le point de bouclette. Néanmoins, ces points sont tout de même suffisants pour la plupart des travaux !

De même, le fait de vouloir aller vite engendre quelques points négatifs puisque chaque point est maintenu par une boucle visible à l’envers du tissu. Si l’on tire sur le fil, la broderie se défait ce qui peut être pratique en cas d’erreur mais qui ne l’est pas forcément pour protéger sa broderie sur le long terme.

Malgré tout, la punch needle n’en reste pas moins un outil intéressant pour mettre un pied dans la broderie sans en subir les désagréments.

 

LE CHOIX DE LA PUNCH NEEDLE

 

Avant toute chose, il est essentiel de bien choisir sa punch needle !

En effet, contrairement à la broderie classique, le choix de l’aiguille se fait en fonction de la grosseur du fil utilisé et non en fonction du tissu sur lequel on brode. Ainsi, plusieurs tailles d’aiguilles existent et chacune d’entre elles correspond à une certaine grosseur de fil. Pour simplifier, plus le fil est épais, plus l’aiguille devra être grosse et vise versa !

À noter : S’il est possible d’acheter les aiguilles séparément, ce n’est pas toujours le cas alors mieux vaut se renseigner au préalable !

Pour ma part, j’ai choisi une aiguille pouvant contenir 2 à 3 brins de fil à broder. Cette aiguille fait partie des plus petites tailles qui existent et est idéale pour broder des traits fins et précis.

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

La grande différence entre une aiguille classique et une punch needle, c’est que cette dernière est creuse, cylindrique, avec une pointe en biseau ! Mais avant de commencer à l’utiliser, celle-ci nécessite quelques réglages.

 

LES RÉGLAGES

Pour régler une punch needle, c’est très simple ! Il vous suffit d’insérer l’aiguille dans le manche et de prêter attention aux petits crans indiqués sur celui-ci. Ces crans sont une indication permettant de déterminer la longueur des boucles. Logiquement, plus l’aiguille dépasse, plus les boucles seront longues.

À noter : Plus les boucles sont longues, plus les points seront gourmands en fil. Si vous ne souhaitez que faire du point de base, réglez votre aiguille au minimum pour gaspiller le moins de fil possible !

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

Une fois que vous avez choisi la longueur souhaitée, vous n’avez plus qu’à bloquer l’aiguille avec la molette. Ici, mon aiguille est positionnée au cran 3, ce qui correspond à la position standard qui convient à tout type de point et de fil.

 

L’ENFILAGE

Lorsque vous achetez une punch needle, un enfile-aiguille est généralement fourni avec. S’il ne vous est pas familier, ce précieux petit outil va vous servir à enfiler l’aiguille plus aisément !

C’est alors à l’aide de l’enfile-aiguille qu’il vous suffit de faire passer le fil une première fois à l’intérieur de la tige de l’aiguille puis dans le chas de l’aiguille. Étant donné qu’il est important de respecter le sens de l’enfilage, je vous invite à vous référer aux images qui seront sans doute plus parlantes que de longues explications !

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

 

LE MATÉRIEL

Comme son nom l’indique, pour utiliser une punch needle, il suffit de poinçonner le tissu ! Pour cette raison, ce type de broderie ne peut pas s’utiliser sur n’importe quelle matière. Il est donc préférable de privilégier les toiles assez épaisses et résistantes (une toile de coton ou de jute par exemple) au risque d’abimer le tissu.

De même, la punch needle est difficile à utiliser autrement que sur un tissu bien tendu par un tambour à broder. Une fois ces détails réglés, il est temps de démarrer !

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

 

L’UTILISATION

 

Comme tout commence par un premier point, la première étape sera de planter l’aiguille sur l’endroit jusqu’à ce que le manche touche le tissu. Faites ressortir l’extrémité du fil sur l’envers comme ci-dessous, puis vous pouvez commencer à broder !

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

POINT DE BASE

 

Pour le point de base, il vous suffit de replanter l’aiguille à environ 2mm du point précédent tout en suivant votre schéma. Cette technique est particulièrement utile pour dessiner des contours par exemple.

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

Néanmoins, si vous désirez vous en servir pour remplir une forme, plusieurs options s’offrent à vous ! Vous pouvez suivre les contours de la forme en partant de l’extérieur vers l’intérieur ou encore remplir la forme de bas en haut et inversement.

Astuce : Pour le remplissage, prêtez attention aux lignes que forment la broderie ! En fonction de la technique choisies, l’aspect final ne sera pas le même. Ainsi, si vous décidez de suivre les contours de la forme, cela créera un effet “tourbillon”. Vous pouvez également vous amusez à créer de multiples effets en dessinant des formes dans le motif à remplir. La seule limite est votre imagination !

 

POINT DE SATIN

 

En ce qui concerne le point de satin, vous êtes libre d’adapter sa longueur comme bon vous semble en fonction de votre dessin ! En effet, celui-ci étant davantage utilisé pour remplir un motif, il n’y a pas d’indication précise à suivre. Tout dépend de votre diagramme ! Cependant, veillez tout de même à ce que chaque point soit régulier pour ne pas créer d’écart entre les fils.

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

 

POINT DE BOUCLETTE

 

Le point de bouclette permet d’ajouter du relief à votre composition ! Pour les réaliser, il n’y a rien de plus simple ! Les étapes sont exactement les mêmes que pour le point de base. La seule différence, c’est que tout le travail doit se faire sur l’envers du tissu et non sur l’endroit ! Ainsi, de petites boucles (celles que vous voyez normalement sur l’envers du tissu) se forment !

Une fois votre travail fini, vous avez deux options : laisser les bouclettes telles quelles ou bien couper légèrement leurs extrémités pour un effet plus “fluffy”. À vous de choisir !

DIY : Comment se servir d'une punch needle ?

 

Quelques conseils supplémentaires :
• Comme en broderie classique, à chaque courbe, c’est votre broderie qui doit tourner et non votre aiguille.
• La pointe et le biseau de l’aiguille doit toujours être dans la même direction que votre broderie. Pour les droitiers, on pourrait d’ailleurs comparer la prise en main à celle d’un stylo plume, tandis que pour les gauchers, c’est l’inverse !
• 
À chaque point, l’aiguille doit être enfoncée au maximum dans le tissu au risque que la boucle ne se défasse sur l’envers. De même, assurez-vous que le fil ne soit jamais tendu.
• Enfin, la manière de régler l’aiguille peut varier légèrement d’une punch needle à une autre. Le mieux reste donc de se référer à la notice !

 

FINIR SA BRODERIE

 

La meilleure façon de finir son ouvrage à la punch needle est de laisser les fils libres. Néanmoins, cette option n’est pas toujours possible selon l’utilisation que vous allez en faire. Dans ce cas, le but est avant tout de protéger l’envers du tissu en sécurisant les boucles.

Vous pouvez alors thermocoller l’envers de l’ouvrage, le doubler, ou encore y ajouter un peu de colle à tissu pour fixer chacun des points. À vous de choisir selon vos préférences mais aussi selon l’utilisation de l’ouvrage que vous aurez brodé !

 

 


ET VOUS, AVEZ-VOUS DÉJÀ TESTÉ LA PUNCH NEEDLE  ?


 

3
  1. Merci pour cet article que j’attendais avec impatience ! J’espère pouvoir essayer un jour la punch needle, c’est la première fois que je lis un tuto sur la question (en général j’aime découvrir « sur le tas » !). Je vois déjà mieux comment ça marche, et les réalisations que je vois passer sur internet avec cette technique m’attirent beaucoup. D’ailleurs, je serais curieuse de voir ce que tu as créé avec ta punch needle, je suis sûre que ça doit être magnifique !

    1. Il n’y a pas de quoi ! Je suis vraiment contente de t’avoir fait découvrir davantage ce petit outil et j’espère que tu auras l’occasion d’essayer la punch needle ! En plus, connaissant ce que tu fais, je suis certaine que tu ferais des broderies superbes et j’aimerai beaucoup voir ça également ! 😉
      En tout cas, si ça t’intéresse, je pense qu’il va y avoir plusieurs articles à venir sur mes broderies à la punch needle, le tout accompagné de petits motifs à télécharger ! 🙂

  2. Oh merci beaucoup pour cet article ! Il est vraiment génial ! J’ai appris pleins de choses et c’était super intéressant 🙂 Du coup, maintenant, j’ai envie de réaliser un punch needle moi aussi 🙂 Je ne suis pas très douée en couture, mais je pense qu’avec de l’entrainement et en suivant bien tes conseils ça va être possible 🙂 PS : J’espère que tu nous posteras le résultat de ton punch needle une fois fini 😉

    1. Avec plaisir ! Je suis ravie que l’article ait pu t’apprendre des choses sur ce petit outil ! 🙂 L’avantage avec la punch needle, c’est qu’il n’y a pas vraiment besoin de base de couture ou d’être particulièrement doué en broderie pour pouvoir l’utiliser ! Juste un petit temps d’adaptation pour la prise en main suffit, alors je suis certaine que tu pourras également réaliser de belles broderies avec cet outil ! 🙂
      D’ailleurs, si cela t’intéresse, je viens de poster un nouvel article où j’y présente l’une de mes réalisations à la punch needle ! J’espère que cela te plaira ! 🙂
      Bisous

    1. Si les travaux manuels te plaisent, il ne faut pas hésiter à se lancer et à tester différentes choses pour trouver ce qui nous convient le mieux ! 🙂 En tout cas, je ne peux que t’y encourager !

  3. Ma grand-mère avait essayé de m’enseigner la broderie… je n’ai jamais eu la patience de réellement m’y mettre! Ce petit outil nous aurait surement facilité la tâche! Tu me diras qu’il n’est jamais trop tard! Je te répondrais « et pourquoi pas! » 😉

    1. Exactement, il est toujours tant pour apprendre de nouvelles choses ! Tant qu’on reste curieux et que l’envie est là, c’est le principal ! 🙂
      En tout cas, merci d’être passée par ici !
      Bisous

    1. Je comprends tout à fait ! C’est vrai que la broderie plus « traditionnelle » parait un peu moins accessible car elle demande énormément de patience, de précision, de savoir-faire,… Personnellement, même si j’adore la broderie classique, je reconnais que j’aime tout autant la punch needle pour sa facilité d’utilisation, sans prise de tête ! Je pense que c’est l’idéal lorsqu’on a envie de réaliser de jolies choses brodées sans pour autant aller plus loin dans la technique 🙂
      N’hésite pas à me montrer tes futurs ouvrages à la punch needle du coup ! 😀

  4. Hello,

    J’ai hérité du meuble à couture de ma grand mère. J’ai vraiment envie de prendre le temps de découvrir ce qu’il y a à l’intérieur et de me mettre à la couture. J’avais vu ce petit truc à l’intérieur et je me demandais ce que c’était et à quoi ça servait, merci de m’avoir éclairer !

    Des bisous

    Morgane ✨

    1. Oh c’est vraiment génial ! On y trouve des trésors dans ces vieux meubles à couture ! 😀
      En tout cas, c’est super et assez étonnant que tu aies pu y trouver une punch needle vu que cet outil est encore assez nouveau ! J’espère que tu arriveras à trouver le temps de découvrir plus de trésors et de te lancer dans la couture ! 🙂
      Bisous !

      1. Pas du tout nouveau et surtout pas américain !!! voir mon commentaire plus bas 🙂 je vais finir par faire un article surtout que j’ai chiné une ancienne boite avec un ancien « stylet » à broder 🙂

        1. Plusieurs archives montrent pourtant que la punch needle telle que nous la connaissons aujourd’hui nous vient des Etats-Unis… Elle était même appelée « Russian punch needle » ou encore « Punch russian embroidery » en référence aux brodeuses russes du 17ème siècle immigrées aux Etats-Unis qui ont largement contribué à faire connaitre cette technique.
          Bien sûr, je n’ai pas la science infuse, d’autant plus que son origine est très floue (on lui prêterait même des origines égyptiennes). Mais quoi qu’il en soit, on ne peut pas dire non plus que cette aiguille est européenne, encore moins française. En revanche, j’ignorais que le terme français était « stylet à broder », merci pour cette information ! 🙂

  5. bonjour
    ce que vous montrez comme une merveille n’est qu’un élargissement d’un procédé utilisé il y a 60 ans par des mères de famille qui faisaient tout pour habiller les membres de la famille et rendre agréable leur intérieur
    cette aiguille mot français existant encore dans les dictionnaires mais dont l’usage , restreint ou élargi ne signifie rien pour 80% de la population, cette aiguille dont vous faites l’éloge est la représentation de la complication inutile dont on affuble tous les outils d’avant 68. elle servait dans les années 55 -65 à confectionner des tapis -descente de lit (les chambres n’étaient pas à 20°) ou tableau mural en relief car on utilisait uniquement le point bouclette. j’ai pratiqué cette discipline avec d’autres toutes aussi basiquement oubliées ou rebaptisées ‘ la merveille’ et misérablement en anglais pour la mode ou par honte du français qu’on a dédaigné .
    à part cette historiographie erronée c’est un article à lire. les points délicats (ça se défait même plus facilement qu’un ouvrage au tricot ou au crochet)

    1. Bonjour
      Je suis au courant de cet historique, et en me relisant il est vrai que mes mots donnent l’impression que cet outil vient d’être créé. Par « nouveau », je parlais davantage de l’usage qu’il en est fait aujourd’hui, qui est tout de même bien différent de celui d’il y a 60 ans.
      Cependant, l’article avait avant tout pour but de comprendre le mécanisme et les possibilités de cet outil et non de parler de son histoire (ce qui, je pense, aurait été beaucoup trop long à aborder dans un seul et même article étant donné que cette pratique n’a pas évolué de la même manière aux quatre coins du monde et est, par conséquent, utilisée de bien des façons).
      Quant à son nom au sonorité anglophone, il ne s’agit pas d’un effet de mode mais de son appellation originale car ce procédé nous vient des tisseurs de tapis américains de la fin du 19ème siècle. En revanche, je serai curieuse de connaitre le terme français qui désigne la « punch needle » (j’ai entendu parler d’ « aiguille à poinçon » mais ce n’est peut-être pas le terme exact).
      Bonne journée

  6. Ça existe depuis plus de 60 ans, sur les marchés français de mon enfance( dans mon cas c’était en Normandie et Picardie dans les années 60 et 70 ) , cela se vendait pour faire des tableaux « naturalistes » genre biche dans les bois ou nature morte et c’est assez amusant (et agaçant) que ca ré-aparraisse comme une nouveauté 🙂 quand on ne dit pas « venant des usa  »
    Reste que c’est ludique et que cela donne de beaux ouvrages sympa 🙂
    Je lis en commentaire que je ne suis pas seule a connaitre cela …
    Je vous prendrais en photo une boite que j’ai chinée (je ne suis pas chez moi quand je commente) stylet à broder …

    1. Effectivement, cette technique n’est pas récente et est même beaucoup plus ancienne que les années 60 (on pourrait même remonter jusqu’au Moyen-Age si on voulait vraiment détailler son histoire).
      Cependant, l’utilisation qu’on en fait aujourd’hui est bien différente : comme vous le dites, avant, on s’en servait pour réaliser des tableaux « naturalistes » alors qu’aujourd’hui, les broderies réalisées à la punch needle sont plutôt minimalistes (formes abstraites,…) et jouent davantage avec les reliefs et les matières. Si je ne dis pas de bêtise, il me semble que cette manière d’utiliser la punch needle est assez nouvelle (bien que l’outil ne le soit pas).
      Mais je peux comprendre l’agacement de redécouvrir un outil sous un nom différent 🙂

  7. Merci beaucoup pour ces explications vraiment détaillées.. J’ai très envie de tenter tenter cette activité et vos conseils me seront très utiles. Comme j’ai des coton relativement fins voudriez-vous avoir la gentillesse de me dire quelle marque de punch needle vous utilisez car j’en cherche une avec des aiguilles fines comme la votre et je ne sais pas vers quelle marque ne tourner.
    Je vous remercie par avance et vous souhaite bonne continuation dans votre blog que je découvre et dont je vais lire -entre autre- avec beaucoup d’application les conseils sur la créativité.
    A bientot de vous lire

    1. Il n’y a vraiment pas de quoi, merci à vous pour ce retour très encourageant !
      Pour répondre à votre question, la marque de ma punch needle est Clover et j’ai choisi l’aiguille la plus fine (1 à 2 brins). Vous la retrouverez facilement sur internet ou dans certaines merceries. Je vous conseille tout de même de faire quelques essais si vous en avez la possibilité, car pour avoir fait des tests sur des cotons fins, il se peut que celle-ci laisse des marques lors du passage de l’aiguille dans le tissu.
      J’espère que mes conseils pourront vous aider à vous lancer ! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !
      À bientôt !

  8. Bonjour Rosecapsule et merci pour vos articles sur le Punch needle.
    Pour ma part je suis désespérée, je ne m’en sort pas. Mon appareil est un Clover 3 fils. J’utilise donc 3 brins de DMC 115. J’ai testé sur de la toile Aïda 7 points ou sur un vieux drap de coton (toile plus serrée) et rien à faire mes boucles ne tiennent pas. Vous avez une idée, un conseil ?
    Merci par avance de votre réponse d’experte 😉
    Catherine

    1. Bonjour, cela me fait très plaisir que mes articles vous plaisent autant !
      Je n’ai jamais testé la toile Aïda à la punch needle, mais il me semble que celle-ci est davantage destiné au point de croix. Il est possible que ce type de toile n’ait pas un tissage assez serré pour la punch needle qui nécessite un tissu assez résistant et très tendu sur le tambour à broder (pour ma part, j’utilise principalement du coton basique ou de la toile à patron en coton également).
      Si cela ne vient pas du tissu, il faudra peut-être vérifier que vous utilisez la punch needle dans le bon sens, bien à la verticale et que vous enfoncez bien l’aiguille jusqu’au manche lorsque vous brodez. Sinon, vous pouvez également tenter de régler à nouveau votre aiguille (peut-être que celle-ci est trop enfoncée dans le manche).
      Et une dernière suggestion si cela ne règle toujours pas votre problème : peut-être que vos points sont tout simplement trop longs pour ce type de fils ou que votre fil est trop fin (mais j’en doute).
      Je crois avoir fait le tour de mes connaissances en matière de punch needle, j’espère que cela aura pu vous aider tout de même ! N’hésitez pas à me tenir au courant 🙂

  9. Bonjour et merci beaucoup pour votre réponse
    J’ai fini par tenter de la toile de lin pour le Mouline 115 et la Punch needle de Clover et j’ai tenté également de faire avec de la grosse toile de jute avec de la laine pour la Punch needle 10 de chez DMC.
    Il semble effectivement que le type de tissus soit super important et c’est pas évident de trouver le bon compatible avec le matériel utilisé.
    Je continue mes expériences 😉 et encore merci !!!

    1. Il n’y a vraiment pas de quoi !
      En effet, le choix du tissu est primordial avec la punch needle. Cela peut changer un ouvrage du tout au tout ! À ce sujet, le coton est généralement la matière qui revient le plus souvent lorsqu’on évoque la punch needle, et pour ma part, je ne brode que sur ça ! 🙂
      Bonne continuation dans vos expériences en espérant que vous trouverez le tissu idéal !

  10. Bonjour et merci pour ce tuto vraiment bien détaillé.
    J’ai acheté un kit hier en ayant découvert ça par hasard. J’en sais maintenant un peu plus et suis plus confiante pour débuter. Déjà plein d’idées en tête!!

    1. Bonjour,
      Il n’y a pas de quoi ! Je suis ravie que mon article puisse t’aider à te lancer dans la punch needle et j’espère que cette activité te plaira (mais je n’en doute pas) ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.