Couture | Création

10 astuces à connaître en couture

13 juillet 2018
10 astuces à connaitre en couture

10 astuces à connaitre en couture

Que l’on débute la couture ou non, les astuces sont toujours les bienvenues ! Et vous ne le savez peut-être pas, mais la plupart de ses astuces se trouve à porter de main, dans votre cuisine ou dans votre salle de bain.

Si certaines astuces sont là pour vous faciliter la vie, d’autres sont de véritables solutions pour palier aux différents problèmes que l’on peut rencontrer en couture. Quoi qu’il en soit, elles ne sont jamais assez nombreuses ! Alors je vous invite à découvrir les miennes en espérant qu’elles vous soient toutes aussi utiles les unes que les autres !

 

LE SAVON POUR REMPLACER LA CRAIE DE TAILLEUR

Si vous n’avez pas de craie de tailleur à disposition, le savon peut être une bonne alternative !

En effet, découpé et utilisé sec, il est idéal pour marquer les tissus foncés. En plus d’être économique, les traces de savon s’enlèvent très facilement à l’aide d’un peu d’eau ou d’un fer à repasser. Néanmoins, même si je trouve que le savon est bien plus doux pour le tissu que la craie, ce dernier est plus ou moins efficace selon les matières.

Savon

 

LE FIL DE PLOMB POUR LES OURLETS DE BAS DE JUPE OU ROBE

Le fil de plomb est un filon que l’on dissimule dans un ourlet de jupe, de robe ou encore de rideau ! Ce petit fil a pour objectif d’alourdir le tombé des tissus légers afin qu’il reste en place même en cas de courant d’air. Autrement dit, avec un fil de plomb, vous avez peu de risque de voir votre jupe se soulever au vent ! Pratique non ?

À noter : Le fil de plomb ne rendra pas votre matière lourde et ne cassera pas le volume si son grammage est bien choisi en fonction du tissu !

 

L’AMIDON POUR COUDRE LES TISSUS LÉGERS

Si vous faites de la couture, vous devez probablement savoir que certains tissus sont plus difficiles à coudre que d’autres. Parmi eux, on peut citer la mousseline ou encore le crêpe. Leurs points communs ? Ces deux tissus sont tous deux si fluides qu’ils deviennent difficiles à manipuler, même pour les plus expérimentés.

Heureusement, l’amidon est là pour nous faciliter la tâche ! Qu’il soit en bombe ou fait maison, le principe est le même : rigidifier le tissu pour le rendre plus facile à coudre. Peu importe le procédé que vous choisissez, votre tissu doit en être imbibé et être sec lors du passage à la couture !

Par ailleurs, si un DIY sur la fabrication et l’utilisation de l’amidon vous intéresse, n’hésitez pas à me le signaler en commentaire !

Tissu léger

 

 

LE PAPIER CUISSON OU LE PAPIER DE SOIE POUR COUDRE LES TISSUS DIFFICILES

Moins économique que l’amidon mais tout aussi efficace, le papier cuisson (ou le papier de soie, au choix) est un autre moyen de coudre les tissus délicats !

Grâce à sa texture, ils vont aider le tissu à avancer sous les griffes de la machine tout en le protégeant pour que ce dernier ne s’abime pas. L’un comme l’autre, ils sont à utiliser lors de la couture comme une matière supplémentaire que l’on viendrait assembler au tissu.

Si c’est une bonne solution pour faciliter la couture, il faut tout de même reconnaitre que le papier cuisson prend plus de temps à retirer que l’amidon. De même, il est davantage à privilégier pour les coutures relativement classiques plutôt que pour celles qui nécessitent une certaine précision.

 

LE STYLO FRIXION POUR MARQUER N’IMPORTE QUEL TISSU

S’il y a un stylo que vous devez avoir, c’est celui-ci ! Je vous en parle régulièrement dans les articles couture ou DIY, le stylo Frixion de chez Pilot est un véritable stylo magique !

Que cela soit pour tracer vos repères de couture ou de broderie, ce petit outil a l’avantage de s’effacer à la vapeur d’eau chaude en un clin d’oeil ! À utiliser comme un stylo classique, il est rechargeable et existe en plusieurs couleurs pour varier le type de marquages.

Pour résumer, je ne vous cache pas qu’il s’agit de loin de mon astuce préférée et que sa découverte a été une petite révolution dans mon quotidien de couturière !

Stylo frixion

 

DÉGARNIR LES OURLETS ÉPAIS

Les ourlets font partie des premières choses que l’on apprend en matière de couture. Bien qu’ils soient relativement faciles à exécuter, une petite astuce technique peut faire la différence pour qu’il soit parfait !

Cette technique consiste à dégarnir toutes les coutures présentes dans l’ourlet. Particulièrement utile pour les ourlets de pantalons, elle permet ainsi d’éviter les épaisseurs inutiles et peu esthétiques. Une méthode à connaitre pour un travail net et propre !

Pour davantage de précision, vous pouvez retrouver les explications de cette technique dans le DIY du tote bag vichy !

 

LE SCOTCH OU LE MASKING TAPE COMME REPÈRE DE COUTURE

Si vous débutez en couture et que vous apprenez à coudre droit, le scotch ou le masking tape peuvent se révéler être des outils très précieux !

En effet, en positionnant une bande de masking tape (ou de scotch) le long d’un des repères de couture de votre machine, celui-ci sera plus visible et vous serez plus à même de le suivre. Ainsi, cette ligne droite vous aidera à coudre plus droit et à mieux appréhender les repères de votre machine.

Bien sur, si cette astuce est très utile pour les débutants, elle peut l’être tout autant pour les plus aguerris ! Sur le même principe, si votre valeur de couture est supérieure aux valeurs de couture classiques, le masking tape pourrait bien vous sauver la vie.

Masking tape

 

REPRODUIRE DES MINIATURES DE SES PATRONS

En plus de vous faire gagner du temps sur le long terme, reproduire vos patrons en miniature vous permet d’avoir une vue d’ensemble de vos patrons pour mieux comprendre leur fonctionnement. Ainsi, vous pouvez vous exercer à modifier vos patrons sans prendre le risque de gaspiller une trop grande quantité de papier.

Si les patrons miniatures se font généralement à l’échelle 1/4, libre à vous de définir l’échelle que vous souhaitez utiliser ! Le tout est de garder un patron rapide à reporter qui rentre dans un format A4.

 

LES POSTS-IT POUR MARQUER L’ENDROIT DE CHAQUE PIÈCE

Pour ne pas s’emmêler les pinceaux après avoir découpé ses patrons dans le tissu, un simple post-it, une gommette ou encore un coup de craie peuvent suffire !

Ces marquages ont plusieurs utilités selon votre projet ou vos préférences. Par exemple, ils peuvent permettre de distinguer l’endroit ou l’envers d’un tissu ou encore la gauche ou la droite de deux pièces identiques (pour des manches par exemple). À vous de déterminer leur utilité ! Une fois ces marquages effectués, c’est un véritable gain de temps lors de la couture !

Post-it

 

LE NON TISSÉ AUTOCOLLANT ET HYDROSOLUBLE POUR FACILITER LA BRODERIE D’UN DESSIN

Le non tissé autocollant et hydrosoluble, plus connu sous le nom de Solufix, est une matière servant entre autre à reporter des motifs sur du tissu. Très utile en broderie, il permet également de faciliter le travail sur des tissus fins.

Pour l’utiliser, il vous suffit simplement de redessiner (ou d’imprimer) votre motif sur la matière. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à le coller sur votre tissu avant de commencer votre travail de broderie.

Une fois votre projet terminé, la matière se dissout intantanément sous l’eau sans abimer votre tissu. En somme, c’est le produit parfait pour toutes les brodeuses !

À lire : DIY : la broderie recyclée

 

 


ET VOUS, CONNAISSEZ-VOUS D’AUTRES ASTUCES COUTURE  ?


 

 

Me suivre :

INSTAGRAM FACEBOOK TWITTER PINTEREST

 

VOUS AIMEREZ AUSSI
0
    1. Tout à fait et c’est d’ailleurs pour ça que j’en ai fait mon métier ! Et au-delà de ça, c’est une activité vraiment passionnante et stimulante, on en apprend tous les jours ! 🙂
      Merci beaucoup d’être passée par ici !
      Bisous

    1. Si tu débutes, c’est tout à fait normal ! 🙂 D’où l’importance de choisir des projets vraiment simples et basiques pour commencer car nous ne sommes pas tous égaux à ce niveau-là malheureusement (et en matière de couture, on peut très vite se prendre la tête sur beaucoup de choses, même lorsqu’on maitrise le sujet)
      N’hésite pas à me poser tes questions si tu as besoin ! 🙂
      Bisous

  1. Alors je ne me suis pas encore mise à la couture^^ mais j’adore tes articles !! Tout est bien expliqué, bravo !
    Le jour où je m’y met je sais où trouver de bons conseils 🙂

    1. Avec plaisir ! Il n’y a rien de plus normal de galérer au début ! Il faut se dire que ce n’est qu’un mauvais moment à passer et cela devrait aller de mieux en mieux, il n’y a pas de raison ! 🙂
      Bisous

  2. Coucou, merci beaucoup pour cet article riche de découverte. Je couds depuis quelques temps comme je prend le chemin du zéro déchet, mais je n’ai jamais pris de cours, je me forme principalement en regardant des vidéos sur le net. Je prends note de tes précieux conseils 😉

    1. Il n’y a pas de quoi ! 🙂 C’est super de se lancer dans la couture par le biais du zéro déchet, c’est vraiment une belle initiative ! J’espère que mes conseils te seront utiles pour de futurs projets !
      Bisous

  3. Coucou,

    Cela fait des mois que j’attends mes vacances pour enfin me mettre à la couture, j’ai tellement hâte ! Je pense que tes conseils vont m’être précieux. Il y a certaines choses que je connaissais, comme la technique du savon, je me souviens que ma grand mère faisait ça. J’ignorais cependant la technique du stylo, c’est magique !

    Des bisous

    Morgane

    1. Oh c’est super, j’espère que cette activité te plaira ! Du coup, je te recommande encore plus d’acheter le fameux « stylo magique » ! J’ai connu cette technique assez tardivement et si j’avais su, cela m’aurait évitée bien des galères à mes débuts en couture (pour apprendre à coudre droit en marquant les lignes de couture sur le tissu par exemple) 🙂
      En tout cas, j’espère que mes conseils te seront utiles !
      Bisous

  4. Cc
    Franchement moi qui fait débutante en couture ton blog est au top pour moi j’avais pas pour le fil de plomb et pour l’amidon d’ailleurs je serai pas contre l’article que tu proposes surtout moi qui aime bien le tissu léger ça serait parfait😁

  5. Lorsque je lis tes articles, je me dis toujours que c’est facile 😉
    En tout cas, merci pour ce partage. Je vais pouvoir en retenir quelques unes pour le jour où je dois faire un ouvrage. Surtout celle du scoth vu que je ne coupe et couds jamais droit lol.

    1. Mais c’est facile ! haha :p Plus sérieusement, toutes ces astuces sont vraiment accessibles à tous, peu importe notre niveau ! Après, il suffit juste d’avoir le réflexe d’y penser 🙂
      En tout cas, j’espère que la petite astuce du scotch fonctionnera pour toi ! Si jamais cette technique ne te convient pas, tu peux toujours retracer tes lignes de couture sur le tissu, et pour ça, le stylo Frixion ou le savon sont très utiles ! 🙂
      Merci de ta visite !
      Bisous

  6. Merci pour toutes ces astuces, celle du savon me bluffe particulièrement ! En fait tu as vraiment une bonne organisation, l’idée des post-its et des reproductions miniatures de patrons sont juste excellentes ! Et c’est vrai qu’on ne pense pas tout le temps à dégarnir ses ourlets alors que c’est tellement plus joli (et pratique !). D’ailleurs on m’a dit une fois qu’on pouvait également utiliser des ciseaux crantés pour dégarnir quand on arrive à des parties délicates, comme des angles ronds ou très petits, car ainsi ce serait plus pratique pour marquer la pliure à cet endroit. Je ne sais pas si je m’exprime très bien lol ! Mais du coup est-ce que tu confirmes ou ce n’est pas vraiment nécessaire ?

    1. Merci beaucoup ! En matière de couture, on m’a toujours dit que l’organisation était l’une des choses les plus importantes, et plus le temps passe, plus je trouve que c’est entièrement vrai ! Alors on va dire que j’essaie de faire de mon mieux pour être la plus organisée possible haha :p
      En ce qui concerne l’astuce des ciseaux cranteurs, je n’en utilise quasiment jamais mais pour dégarnir les endroits délicats, il est plutôt conseillé d’utiliser des petits ciseaux de couture (type ciseaux à broder) ou un coupe-fil. Personnellement c’est ce que j’utilise car je trouve que c’est beaucoup plus précis. Néanmoins je pense que les ciseaux cranteurs peuvent être pas mal pour les arrondis ! Cela fait sans doute gagner du temps plutôt que de cranter manuellement ! À tester ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.