Couture | Création

Comment lire et comprendre un patron de couture ?

22 juin 2018
Comment lire et comprendre un patron de couture ?

Comment lire et comprendre un patron de couture ?

Dans un précédent article, je vous ai expliqué les différentes façons de reporter facilement un patron de couture. Dans la continuité de ce billet, ce post abordera davantage la lecture et le fonctionnement de ce dernier !

Déchiffrer un patron ou un patronage est une étape délicate pour tous projets de couture, et particulièrement lorsqu’on débute dans cette activité. Néanmoins, cette étape n’en reste pas moins essentielle ! Mais entre les différents symboles, les lignes de couture et les repères, il n’est pas évident de se confronter à ce nouveau langage. 

Alors, pour vous simplifier la tache, je vous explique point par point le nécessaire à savoir pour bien lire et comprendre un patron de couture. Vous n’aurez plus aucune raison de ne pas vous y mettre !

 

LES REPÈRES DE BASE

Comment lire et comprendre un patron de couture ?

LES LIGNES DE REPÈRES

Chaque patron comporte des lignes horizontales et verticalesCelles-ci font alors office de repères qui aident à la bonne construction du patron. Parmi elles, on retrouve la ligne de carrure, de poitrine, de taille, mais aussi le milieu devant. Si leur nom est assez explicite, ces lignes peuvent varier selon la nature du patron. Ainsi, on ne retrouvera pas les mêmes repères pour un patron de haut que pour celui d’un bas.

À savoir : Certains repères ne sont pas toujours aussi explicites. Ainsi, un patron de haut se finira souvent sur la ligne de hanche.

 

PINCES

Les pinces permettent entre autre au vêtement d’être plus ajusté. Elles peuvent se situer à différents endroits du vêtement selon la coupe, la forme ou le volume souhaité de celui-ci. Dans l’exemple ci-dessus, je vous montre les pinces les plus classiques. Ce sont celles qui sont présentes dans le « corsage de base » (le patron de base utilisé pour les hauts), mais que vous pouvez modifier ou supprimer à votre guise.

 

DROIT-FIL

Le droit-fil est l’un des éléments les plus importants du patron ! Celui-ci détermine dans quel sens vous allez positionner et donc couper votre patron par rapport au bord du tissu. Quelques fois, le droit-fil peut être noter au même endroit que le milieu devant (ou milieu dos) si celui-ci est bien droit.

 

AU PLI

Cette indication vous permet de savoir si vous allez avoir besoin de placer votre patron sur la pliure du tissu. Si cette indication est annotée, vous devrez au préalable plier votre tissu en deux avant de positionner et couper votre patron dans le tissu. Ainsi, vous obtiendrez une pièce parfaitement symétrique.

À noter : Encore une fois, le terme « Au pli » peut être noter au même endroit que le milieu devant ou dos. De même, à l’endroit où cette indication est marquée, ne rajoutez pas de valeur de couture.

 

VALEUR DE COUTURE

C’est à cette étape que le patron devient un patronage ! En effet, si le patron désigne le vêtement fini, le patronage inclus la marge de tissu entre la couture et le bord du tissu, autrement appelée valeurs ou marges de couture. Ces dernières sont donc essentielles pour confectionner n’importe quelle pièce ! De même, sur les patrons de livres ou de magazines, mieux vaut se renseigner pour savoir sur les valeurs de couture sont comprises dans le patron ou non avant de le couper dans le tissu !

 

CRANS DE MONTAGE

Quant à eux, les crans de montage sont des repères d’assemblage qui permettent à deux pièces de coïncider ensemble. Avec cette aide précieuse, chaque pièce peut être cousu avec précision.

À savoir : Les crans de montage ne sont pas à confondre avec les crans que l’on fait pour donner plus de souplesse à un arrondi par exemple. Si l’action est la même, leur utilité est bien différente !

 

LA DESCRIPTION DU PATRON

Même si toutes ces indications apportent leurs lots d’informations, quelques précisions restent tout de même à apporter au patron.

Pour se faire, un court descriptif est toujours inscrit directement sur le patronage. Il contient entre autre : le nom précis de la pièce, s’il s’agit d’un devant ou d’un dos, le nombre de fois que celle-ci doit être découpée et dans quelle matière (tissu, thermocollant, doublure,…), etc. Autant d’informations qu’il sera nécessaire pour que le patronage soit complet ! Pour mieux visualiser, voici un exemple de ce que vous pourrez retrouver sur vos patrons :

Comment lire et comprendre un patron de couture ?

 

LES SYMBOLES

À toute cette signalétique déjà très riche vient se rajouter divers symboles pour encore plus de précisions ! Bien évidemment, je ne vais vous parler que de ceux qui reviennent le plus souvent. Il y en aurait beaucoup trop à vous présenter !

 

Boutons

BOUTONS

Ce symbole désigne l’emplacement exact d’un bouton. Quelques fois, cette croix est entourée d’un cercle pour mieux représenter le diamètre du bouton.

 

BoutonnièreBOUTONNIÈRE

Pour accompagner le bouton, l’ouverture de la boutonnière est délimitée par un segment. De la même manière, elle indique le diamètre de bouton à utiliser.

 

Emplacement pocheEMPLACEMENT POCHE ET AUTRES

La position d’une poche plaquée (ou autres) est souvent délimitée par de petits cercles aux quatre coins de celle-ci. Si les cercles sont un peu plus gros, ils peuvent également désigner l’emplacement de détails, comme des rivets par exemple.

 

Point d'arrêtFERMETURE ÉCLAIR ET AUTRES OUVERTURES

Lorsqu’un petit trait vient s’ajouter sur une ligne de couture, il s’agit généralement d’une délimitation, ou plus particulièrement d’un point d’arrêt. Ce symbole peut être utilisé pour déterminer la longueur d’une fermeture éclair par exemple.

 

Ligne d'ajustementLIGNE D’AJUSTEMENT

Lorsqu’une ligne de couture est doublée d’une autre, cela signifie que celle-ci est modifiable. De cette manière, si cette ligne se situe au bas d’un haut, vous pouvez ajuster sa longueur à votre guise.

 

PlisPLIS

Contrairement aux pinces, les plis peuvent être délimités par une flèche terminée par un rond. Néanmoins, ces signes sont susceptibles de varier selon les patrons. Si certains utilisent cette signalétique, d’autres ne tracent d’un simple trait de quelques centimètres vers l’intérieur du patron.

 

 


CES EXPLICATIONS VOUS ONT-ELLES AIDÉ À MIEUX COMPRENDRE LES PATRONS DE COUTURE ?




 

Me suivre :

INSTAGRAM FACEBOOK TWITTER PINTEREST

Share it

VOUS AIMEREZ AUSSI
1
  1. Il est très intéressant ton article 🙂 Tu as toujours des articles intéressants sur ton blog 🙂
    J’ai toujours été intriguée par les patrons, mon père étant styliste comme je te l’avais déjà dis dans un précèdent commentaire, en avait pleins dans son atelier. Je les inspectais souvent, mais j’avais toujours du mal à comprendre comme ça marchait haha. Par contre, j’aimerais apprendre un peu plus à utiliser un patron parce que ça m’intéresse beaucoup. On peut réaliser de très belles choses 🙂

    1. Oh merci beaucoup ! C’est certain qu’un patron de couture permet de réaliser tout un tas de jolies choses ! 🙂 C’est un peu difficile à comprendre au début, mais on s’habitue avec le temps et la pratique, et quel plaisir de pouvoir manier un patron de couture comme on le souhaite ! J’espère que tu pourras avoir l’occasion d’expérimenter tout ça ! (peut-être grâce au savoir-faire de ton père du coup ? :D)
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.